Limiter les sources d’altérations signifie prendre les mesures nécessaires pour que l’oeuvre ne se dégrade pas lors d’une exposition, d’une mise en réserve, d’une manipulation ou d’un transport.
Assurer un bon vieillissement implique de conserver l’oeuvre dans des conditions environnementales adaptées, aptes à ralentir les effets du temps.
Une bonne connaissance des matériaux est indispensable pour atteindre ces objectifs. Elle guide le conservateur dans ses choix et rationalise la gestion matérielle des oeuvres et des collections.
Certaines oeuvres sont résistantes et demandent peu d’attention. D’autres présentent des fragilités qu’il faut identifier et prendre en compte dans les manipulations ou la présentation. D’autres encore sont éphémères par nature ou vouées à une autodestruction inévitable. Pour celles-ci, il convient de chercher à en conserver le témoignage le plus pertinent et le plus fidèle. C’est le rôle de la documentation.
La conservation préventive c’est donc
‣assurer un environnement adapté en contrôlant la quantité d’UV, le taux d’humidité, la chaleur et les polluants, les attaques de micro-organismes…
‣veiller à éloigner les risques d’altération comme les chutes, les usures par frottement, les actes de vandalisme…
‣proposer un plan pour manipuler correctement un objet en insistant sur les points faibles et en identifiant les zones de résistantes…
‣Déterminer les bonnes pratiques d’emballage, de mise en réserve,
‣Définir les modalités de transport…
‣Prévoir un mode de présentation sécurisé au niveau de l’accroche ou du soclage…
‣Elaborer un plan de montage, de démontage…
‣…
Les mesures de conservation préventives doivent s’adapter aux spécificités de chaque oeuvre, au cas par cas. Nous entendons par là qu’elles doivent tenir compte des matériaux et des techniques mises en oeuvre au sein de l’objet mais aussi des lieux dans lesquels ce dernier est amené à séjourner. Nous devons aussi rester à l’écoute des intentions du
propriétaire et tenter de concilier au mieux ses souhaits légitimes avec les impératifs techniques.